Quel isolant choisir selon sa construction ?

Publié le : 24 juin 20224 mins de lecture

Un bâti, qu’il soit d’usage professionnel ou pour résidence centrale, qu’il soit fait de murs de briques, de béton, de parpaing ou de cloison en placôplatre, a besoin d’une bonne isolation. Certes, un isolant peut avoir une fonction thermique ou phonique, pour conserver la température à l’intérieur et éviter toute propagation de son, venant de l’extérieur. Cependant, il faut choisir un isolant type selon la construction, pour obtenir une meilleure performance d’isolation.

Quel isolant choisir pour une nouvelle construction ?

Pour une maison neuve, la réglementation environnementale exige une construction de haute performance énergétique et économe. Le choix de l’isolant joue un rôle important dans cet objectif de performance. Favorables à l’environnement qu’économiquement, les isolants naturels et minéraux offrent des performances thermiques et acoustiques considérables, adaptés à une nouvelle construction et peuvent être installés en intérieur qu’à l’extérieur. Laine de bois, laine de mouton, coton, chanvre, ouate de cellulose, ces isolants écologiques sont durables et décarbonés, pour obtenir une isolation plus saine. La laine de verre ou la laine de roche, étant des isolants d’origine minérale, sont par ailleurs, ininflammables et inaltérables pour promettre une isolation de longue durée.

Quel isolant adopter pour une maison ancienne ?

Une maison ancienne peut engendrer jusqu’à 30% de déperdition de chaleur, voire plus. Cela nécessite alors, de rénover ou d’installer un nouvel isolant thermique plus performant, pour répondre aux exigences des clauses sur la transition énergétique. Pour une ancienne maison, les isolants synthétiques et industriels (polyuréthane, polystyrène, polyisocyanurate, etc.) sont faciles à installer et ne nécessitent pas de travaux de reconstruction, mais ils sont des dérivés pétroliers. Ainsi, les isolants écologiques d’origine naturelle restent le choix pertinent. Vous pouvez par exemple choisir le liège, résistant à l’humidité, idéal pour la toiture et le plancher du bas, ainsi que de la cellulose pour les murs, grâce à sa résistance au feu.

Quels sont les critères pour choisir un isolant ?

La performance est le critère incontournable pour choisir un isolant. Elle est surtout déterminée par la valeur de la résistance thermique et le coefficient de conductivité thermique de l’isolant. Ces valeurs dépendent de l’usage de l’isolant, selon qu’il soit installé sur les murs, les planchers, le toit ou les ouvertures. Plus la résistance est grande, plus le pouvoir d’isolation est en optimum, et inversement dans le cas de la conductivité thermique. L’épaisseur et la densité du matériau de l’isolant sont également importantes, pour conserver au maximum la chaleur d’intérieur. En effet, plus l’isolant est épais et dense, plus il limite l’échange de température entre l’extérieur et l’intérieur, pour optimiser le confort thermique.

Plan du site